Promotion des droits de l'enfant par le sport

La Ville de Lancy décide de faire du sport un vecteur de défense et de promotion des droits de l’enfant.

En 1997, la Suisse ratifiait la Convention relative aux droits de l'enfant, telle qu'elle avait précédemment été adoptée par l'Assemblée générale des Nations, le 20 novembre 1989. Cette Convention garantit notamment le principe fondamental de l’intérêt supérieur de l’enfant, son droit à la vie et au développement personnel, son droit à l’égalité de traitement et son droit d’expression et de participation.

Après avoir consacré le sport comme un outil du développement physique, psychologique et social et l’avoir associé au bien-être, à la santé, à l’insertion et à l’intégration des populations, la Ville de Lancy décide d’en faire un vecteur de défense et de promotion des droits de l’enfant. A l'occasion des 25 ans de la commémoration de la ratification de cette convention par la Suisse, Lancy prévoit diverses actions.

Le sport est un outil d'intégration, de lutte contre la discrimination et l’exclusion de tous les enfants.

Edition spéciale de Tuttisports 2022

Cette volonté de promouvoir les droits de l'enfant par le sport s'illustre avec l'édition 2022 de Lancy Tuttisports. Organisée au mois de septembre, cette édition propose des conférences-débats, avec l'intervention de personnalités en provenance de tous les horizons: des athlètes en situation de handicap, des entraîneurs-euses, des président-es d'association, des juristes, des personnalités politiques, mais aussi des psychologues du sport, arbitres et autres délégué-es en charge de la prévention de la violence dans le sport.
 

sport