Annuaire

Actualités

Lancy
Actualités

Fête de l'abeille et du terroir 2017

Découvrez les réponses au concours "Sensibilisation déchets"

Télécharger les réponses


- Une collection exclusive d’objets tendances en bâches recyclées -

Lancy recycle et "upcycle"

Vous souvenez-vous des bâches annonçant l’événement Tuttisports ou les bâches souhaitant de Joyeuses fêtes ? Et bien ces supports de promotion éphémères - régulièrement accrochés à la cheminée de la piscine Marignac - ont aujourd’hui une seconde vie.

Grâce au travail créatif et minutieux des couturières de l’entreprise sociale Label Bobine, une collection d’articles pratiques, modernes et aux couleurs de Lancy a été confectionnée.  Cette édition limitée, comporte un carnet de note, une trousse et un mini porte-monnaie, tous disponibles dans divers coloris.  Dès le lundi 7 décembre, ils seront en vente à la réception du nouveau bâtiment administratif de la Mairie (BAM), route du Grand-Lancy 39A.

Label Bobine est un atelier de couture et de réinsertion professionnelle, spécialisé dans l’upcycling. Ce néologisme désigne l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on a plus l’usage afin de les revaloriser. On recycle donc « par le haut », en produisant des objets de qualité.

Cette belle collaboration ainsi que l’idée première de recyclage des bâches s’inscrivent parfaitement dans l’axe social et environnemental de l’Agenda 21 communal.

Tarifs

  • „ Le mini porte-monnaie : CHF 22.-
  • „ Le carnet de notes : CHF 16.-
  • „ La trousse : CHF 16.-
  • „ Le lot de 3 articles : CHF 50.-

Cliquer sur les images pour les agrandir

  


A lire aussi

Reportage Lancy TV : Fête de l'abeille 2016 - 24 septembre 2016

La deuxième édition de la Fête de l'Abeille et du Terroir a eu lieu samedi 24 septembre au Parc Navazza-Oltramare.

Rendez-vous l'année prochaine !

Cliquer sur l'mage pour regarder le reportage

Comprendre les enjeux du réchauffement climatique - 10.11.2015

En ce mois de novembre particulièrement clément, et à quelques semaines de la conférence mondiale sur les changements climatiques (COP 21, qui a lieu à Paris au mois de décembre), on entend beaucoup parler de réchauffement climatique. Pour les curieux, voici un site très bien fait qui explique les enjeux et les idées reçues à son sujet (cliquez sur la thématique qui vous intéresse).

La Ville de Lancy reçoit pour la 2ème fois la Distinction cantonale du développement durable - 08.06.2015

La Ville de Lancy a reçu, le 5 juin dernier, la Distinction cantonale du développement durable 2015 pour le projet "Dis-moi qui est la poubelle ?" réalisé à l'école du Petit-Lancy durant l'année scolaire 2013-2014.

En 2013, La Ville de Lancy recevait déjà la distinction cantonale pour l'ensemble de ses actions de sensibilisation au tri des déchets bien ancrées dans le fonctionnement interne des établissements.

Cette année, c'est le projet "Dis-moi qui est la poubelle ?" qui est récompensé. Cette réalisation s’est articulée autour de trois axes principaux :

- La sensibilisation au tri des déchets
- La valorisation et les différents parcours menant ces derniers à leur valorisation
- La mise en valeur des déchets à travers l’art contemporain et matière de création

Si cette action s’est donc accompagnée au quotidien d’une multitude d’animations diverses et variées liées à la sensibilisation au tri des déchets, aux dégâts occasionnés par ces derniers sur la bonne santé de la planète, elle a permis également de mettre en valeur certains produits recyclables. Ainsi, de très nombreux déchets tels le papier, le PET, l’aluminium, le fer-blanc et autres résidus de consommation courante ont permis à toutes les classes de l’école du Petit-Lancy de réaliser une oeuvre collective d’art contemporain et de créer de très nombreuses oeuvres individuelles aussi diverses que variées. 

> Pour plus d'informations:
Télécharger le document PDF

* * *

Sans dotation financière, la Distinction cantonale du développement durable honore chaque année, depuis 14 ans, les initiatives particulièrement prometteuses et exemplaires, issues des milieux publics et parapublics.   

> Pour en savoir plus: 
 
   Concours du développement durable 2015 du canton de Genève

 

Campagne de sensibilisation "Bike4car" - Mai-Septembre 2015 - Echange gratuitement ta voiture contre un vélo électrique pendant quelques jours!

A toi la liberté !

Echange gratuitement ta voiture contre un vélo électrique pendant une ou deux semaines

Il y a 5 ans, l’association de protection du climat « myblueplanet » lançait le projet « Bike4car ». Celui-ci consiste à abandonner sa voiture pendant quelques semaines pour expérimenter une mobilité différente, combinant le vélo à assistance électrique et l’auto-partage. Cette année, le projet « Bike4car » fait partie du paquet de mesures du programme Suisse Energie en faveur des mobilités électriques et alternatives. « Bike4car » a commencé début mai en Suisse romande, alémanique et italienne. Jusqu’à la fin du mois de septembre 2015, ce sont plus de 700 vélos à assistance électrique et scooters électriques qui sont mis à disposition de la population.

La Ville de Lancy a souhaité se joindre à cette initiative afin de sensibiliser les Lancéen-ne-s aux avantages de la mobilité douce. Elle s’est donc associée au magasin Tribike, situé au Grand-Lancy, afin de participer à cette campagne.

Sur le site internet www.bike4car.ch, les Lancéen-ne-s pourront découvrir tous les magasins participants sur le canton (dont le magasin TriBike au Grand-Lancy), et réserver facilement un vélo. Contre le dépôt des clefs de voiture, du permis de conduire ou des plaques d’immatriculation, ils empruntent gratuitement un vélo électrique auprès du magasin de leur choix. Ils peuvent également recevoir un abonnement d’essai Mobility d’une durée de 4 mois.

Nous encourageons vivement les habitant-e-s à participer à cette nouvelle action. Le personnel du magasin TriBike se tient à disposition pour répondre à vos questions éventuelles. N’hésitez pas à leur rendre visite !

Contacts

Bike4car – Coordination Suisse romande

Joëlle Hérin, myblueplanet
joelle.herin@myblueplanet.ch

TriBike

Jean-Claude Burri
Route de Saint-Julien 75, 1212 Grand-Lancy
jcb@tribike.ch , www.tribike.ch
Tél. 022 792 20 60

Campagne de sensiblisation sur les téléphones portables - 23.04.2015

Depuis janvier 2015, 11 établissements lancéens participent à une action de sensibilisation à grande échelle. Celle-ci porte sur les thèmes de la consommation des téléphones portables, de son impact sur l’environnement et des droits de l’enfant. Cette action qui se déroule sur 5 mois touche 98 classes, soit près de 2000 enfants et jeunes du territoire lancéen.

En Suisse, 98% des jeunes de 12 à 19 ans ont un téléphone portable. On les change en moyenne tous les 12 à 18 mois et seuls 20% des téléphones portables vendus chaque année sont recyclés. Pourtant, nombreux sont les adolescents sensibles au développement durable ou à la nécessité d’être solidaires. Alors, comment aider ces jeunes à trouver des opportunités d’action?

La Ville de Lancy, le département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP) et Terre des Hommes Suisse ont proposé aux établissements scolaires une campagne d’animations autour des téléphones portables, objets du quotidien pour les élèves. Celle-ci met en avant le lien qui existe entre la (sur)consommation de téléphones portables et les droits de l’enfant, en suivant un fil rouge : la filière de l’or, matériau présent en petite quantité dans les téléphones portables.

Prendre conscience des conséquences de nos comportements
Dans ce cadre, les jeunes réalisent des activités telles que le démontage de téléphones et l’observation des composants, ou un jeu de rôles qui met en scène les différents acteurs de la production de l’or. En construisant ce lien, ils comprennent d’où provient le métal précieux et dans quelles conditions il est extrait. Ils réfléchissent par eux-mêmes sur les conséquences de son extraction et sur les solutions que chacun peut apporter à son niveau, comme la diminution de la consommation de téléphones portables ou leur recyclage.

Au terme de l’animation, les enfants prennent conscience que nos comportements ont de réelles conséquences sur la qualité de vie de populations défavorisées dans les pays du Sud et qu’ils ont, eux-aussi, la possibilité de faire changer les choses en agissant concrètement dans leur quotidien.

Échanges entre apprenti-e-s, collégiens et jeunes élèves
Durant cette campagne de sensibilisation, le centre de formation professionnelle technique (CFPT) propose aux enfants des écoles primaires et du cycle d’orientation des Grandes Communes un atelier sur les composants du téléphone portable, animé par les apprenti-e-s électronicien-ne-s. Une occasion pour les apprenti-e-s de valoriser leur filière, et pour les plus jeunes de découvrir d’autres métiers ou carrières professionnelles. Parallèlement, les élèves du collège de Saussure, situé sur la même commune, animent les activités réalisées dans les écoles primaires en collaboration avec des animatrices de Terre des Hommes Suisse.

De janvier à mai 2015, 98 classes de 11 établissements de Lancy participent à ce projet, qui permet ainsi de sensibiliser près de 2000 jeunes. Face au succès de l’opération, les partenaires du projet souhaitent d’ores et déjà réitérer ce type d’expériences.

Valoriser la formation professionnelle à travers un projet de sensibilisation
La conseillère d'Etat chargée du DIP, Mme Anne Emery-Torracinta, et le maire de Lancy, M. Frédéric Renevey, se sont personnellement impliqués le 23 avril, en participant à un atelier pratique animé par des apprenti-e-s électronicien-ne-s avec des élèves de l'école primaire d'En Sauvy. «Ce projet est doublement positif», a souligné Mme Emery-Torracinta. «Il permet aux élèves, à travers une approche pratique, de prendre conscience de grands enjeux de notre société et de se comporter en acteurs; il offre aussi une occasion idéale de valoriser concrètement la formation professionnelle, et va donc exactement dans le sens des priorités que j’ai fixées pour mon département et des efforts nécessaires pour augmenter le nombre de places d’apprentissage et mieux faire connaître les avantages de la formation duale».

De son côté, M. Frédéric Renevey a salué «la richesse de cette campagne de sensibilisation, qui permet de créer des liens forts entre les filières, scolaires et professionnelles, et les divers degrés d’enseignement».

Secrétaire général de Terre des Hommes Suisse, Jean-Luc Pittet, a quant à lui souligné le caractère innovant de cette expérience, qui «permet aux jeunes de découvrir les difficiles réalités de vie au Sud dues à notre mode de consommation en Suisse et de réfléchir aux causes des inégalités, en vue d’agir concrètement, par exemple en gardant leur portable plus longtemps et en lui donnant une seconde vie, ainsi qu’en favorisant les produits issus du commerce équitable et respectueux de l'environnement».

Un partenariat inédit
En 2012, la Ville de Lancy et le DIP ont mis sur pied une plateforme d’échanges à laquelle les directions de l’ensemble des établissements scolaires et de formation professionnelle participent activement. L’objectif est de permettre d’échanger les bonnes pratiques dans le domaine de l'éducation, en vue d'un développement durable, et de fédérer les écoles autour de projets communs. Depuis lors, d'autres plateformes ont vu le jour à Carouge (2014) et Bernex (2015).


Pour plus d’information
  • Pour le DIP: Claudine Dayer Fournet, responsable du développement durable, département de l'instruction publique, de la culture et du sport, T. 079 476 6936, E-mail.
  • Pour la Ville de Lancy: Emily Tombet, déléguée au développement durable, Ville de Lancy, Tél. 022 706 15 14, E-mail.
  • Animation Solidarcomm et actions de Terre des Hommes Suisse:
    Anne-Céline Machet, chargée du projet pour Terre des Hommes Suisse, Tél. 078 851 66 71, E-mail.
Les élèves de l'école En-Sauvy jouent les "jardiniers en herbe" - 09.02.2015

Dans le cadre du projet d'établissement, une action concrète a été réalisée autour d'un même objectif : "le mieux vivre ensemble". Ce projet, fédérateur, accessible à tous, quel que soit leur âge, a contribué à unir des forces et à responsabiliser les élèves face à des notions comme le respect et le partage.
L'idée consiste en un jardin collectif, formé de petites plantations personnelles dont chaque enfant aura la charge.

De plus, un volet du projet complète la liste de toutes les activités et actions mises en place depuis quelques années autour du tri des déchets et du recyclage en transformant des bouteilles PET en jardinières fleuries. Pour ce faire, l'école a collaboré avec le service des espaces verts de la Ville de Lancy, ce qui a permis de montrer aux enfants ce que représente le travail des jardiniers de la commune et les sensibiliser à respecter tous les espaces publics.

Alerte aux punaises de lit! Que faire? - 03.02.2015

Le canton de Genève, particulièrement exposé aux brassages de population, est particulièrement touché par l’invasion progressive des punaises de lit. Ces dernières semblent étendre de façon très inquiétante leur territoire, nous pouvons désormais les trouver un peu partout dans les avions, les hôtels, les cinémas, les bus, les centres de vacances, etc…,  il devient ainsi de plus en plus facile de ramener bien malencontreusement cette petite bête chez soi sans se douter un instant qu’elle prendra rapidement possession des lieux. Si l’insecte suceur de sang ne transmet pas de maladie et que ses piqures ne sont pas plus graves que celles d’un moustique, répétées, elles irritent fortement la peau et le moral. Mais qui sont-elles ?

Les punaises de lits sont des insectes nocturnes parasites de l’homme. Elles s’alimentent tous les 3 à 7 jours et sont attirées par les vibrations et la chaleur que nous dégageons. Elles se cachent pendant la journée et peuvent survivre de 12 à 24 mois sans se nourrir, dans un état de veille. Elles ne volent pas, ne sautent pas et se nourrissent avant tout de sang humain.

Les punaises de lits sont donc par principe très difficiles à éradiquer et un groupe de travail a été constitué à Genève pour empêcher qu’un problème de « salubrité publique » se transforme prochainement en un problème de « santé publique ». On estime à plus de 10’000 le nombre d’appartements traités en 2014 sur le canton de Genève et le fléau ne semble pas prêt de s’arrêter. La Ville de Lancy n’échappe pas à cette contamination et les premiers cas d’infection ont été relevés dernièrement.

Sans tomber dans la psychose, il est important de respecter toutefois quelques règles de base et de ne pas avoir de comportements inappropriés si vous êtes confrontés à cet envahisseur. Pour votre information, l’ensemble de vos régies ont mis en place un protocole d’actions sur le sujet. Si vous pensez être infectés ou si vous avez des doutes, prenez contact avec elles pour connaître les procédures mises en place à ce jour. Selon les cas, une entreprise spécialisée viendra procéder à une détection canine  afin de localiser et confirmer avec précision la présence ou non de punaises de lits dans votre habitation. Un traitement approprié qui suit un processus très précis pourra alors être effectué afin d’éradiquer le parasite.

N’essayer pas d’éliminer vous-même ces punaises de lits, vous ne ferez que les disperser dans les autres pièces de votre appartement.

Quelques règles de prudence et de bon sens sont à respecter lors de la levée des objets encombrants.

Nous avons eu l’occasion dernièrement de voir certains habitants contaminés par des punaises de lits jeter directement leurs matelas, canapés ou objets infectés directement par les fenêtres de leurs immeubles. Cette façon de procéder n’est bien évidemment pas admissible et passible d’une forte amende.   

Afin de protéger au mieux votre voisinage immédiat, vos concierges et nos équipes voirie, ne déposez pas sur la chaussée ou dans les locaux sanitaires de votre immeuble des objets, meubles ou matelas infectés sans avoir pris la peine de les emballer préalablement dans une housse protectrice. Ces housses sont disponibles auprès de nos prestataires voirie ou du service de l’environnement, n’hésitez pas à nous appeler  au 022 – 879 04 20 pour les obtenir. Ces objets devront être évacués séparément via une procédure spécifique.

Important : Ne laissez pas votre voisin récupérer un canapé, un matelas ou un objet infecté car il contaminera à son tour son propre appartement. Une brochure d’information sur les punaises de lits avec les numéros des téléphones utiles est ainsi à votre disposition aux guichets de la Mairie.

B. Stämpfli, délégué à la gestion des déchets

Bruno Stämpfli
Le contrat de quartier met en place une patinoire aux Palettes - 08.12.2014

Le Contrat de quartier Palettes-Bachet, encore peu connu des habitant-e-s, bénéficie d’un nouveau départ. Créé en 2012, son comité est constitué d’habitant-e-s, de représentants politiques, d’associations et de professionnels, qui œuvrent ensemble afin d’améliorer la qualité de vie du quartier des Palettes et du Bachet. Les membres ont pour tâche de recueillir les idées des utilisateurs du quartier afin de les mettre en œuvre concrètement. Ces idées doivent cependant respecter quelques critères. Par exemple, les projets doivent être portés par au minimum un usager du quartier et avoir un intérêt pour la collectivité.

Après un démarrage quelque peu difficile, le Contrat de quartier a le plaisir de vous annoncer que son deuxième projet sera prochainement réalisé, à savoir la mise en place d’une patinoire synthétique sur l’Esplanade des Palettes (à côté de la Maison CIViQ, à hauteur de l’avenue des Communes-Réunies 87), du 13 décembre 2014 au 28 février 2015. L’idée a été lancée par les enfants de l’École des Palettes et du Bachet, traitée par le comité de pilotage du Contrat de quartier qui l’a validée et sera donc réalisée au cours des prochaines semaines.

Afin de mettre en place cette patinoire, le Contrat de quartier a travaillé en collaboration avec la Ville de Lancy, les Travailleurs sociaux hors murs (TSHM), la Maison CIViQ, l’école des Palettes-Bachet, l’Association des Parents d’élèves du Grand-Lancy (APEGL) et la Villa Yoyo. Les membres comptent sur la participation des habitant-e-s et des associations du quartier afin de les aider dans ce projet. Il est prévu que les ouvertures du dimanche soient assurées par des bénévoles. Comme indiqué dans le flyer ci-dessous, si vous disposez d’un peu de temps, le dimanche ou d’autres jours de la semaine, vous pouvez alors contacter le contrat de quartier pour proposer votre aide. Les autres permanences seront assurées par des moniteurs (TSHM) et des jeunes du quartier, qui bénéficieront de petits jobs.

A titre de rappel, la patinoire est financée par le Contrat de quartier, avec la participation de la Ville de Lancy, du Canton de Genève et de la Confédération. Vous trouverez toutes les informations utiles concernant ses horaires et son fonctionnement dans le flyer. Les patins seront disponibles à la location sur place, au tarif de CHF 1.-.

En espérant vous voir nombreux pour l’inauguration qui aura lieu le samedi 13 décembre à 14h, en présence du GSHC, nous vous souhaitons un bel hiver !

Au nom du Contrat de quartier Palettes-Bachet,

Emily Tombet, coordinatrice du Contrat de quartier
contratdequartier@palettes-bachet.ch
www.palettes-bachet.ch
078/962.40.60

Les enfants du Terrain d'Aventures du Petit-Lancy découvrent le parc Navazza - 17.07.2014

navazza 1 navazza 2

Par une belle journée estivale, un groupe d'enfants du Terrain d'Aventures du Petit-Lancy a pu découvrir hier les richesses naturelles du parc Navazza. Durant la visite menée par un collaborateurs du service de l'environnement de la Ville de Lancy, les enfants ont pu découvrir la prairie fleurie, garante d’une flore diversifiée, ainsi que des aménagements favorables à la présence de la petite faune, notamment des tas de cailloux destinés à accueillir les insectes et les serpents et des tas de bois destinés aux hérissons. Ils ont également appris que le parc abritait une espèce rare d'orchidée, de la dent-de-chien, du sison aromatique, un verger et des ruches, gérées à titre privé par un collaborateur de la commune, passionné d'apiculture.

Dans une deuxième partie, le délégué à la gestion des déchets de la commune a expliqué aux enfants l'importance de ne pas polluer le parc et la nature en général en y jetant des bouteilles en PET, du verre, du carton, ou encore des piles. Ces éléments prennent du temps à se décomposer (jusque 4000 ans pour une bouteille en verre) d'où l'importance de les recycler. Aujourd'hui, il est possible de donner une seconde vie à ces différents objets (par exemple, on peut faire du textile à partir de PET).

navazza 3 navazza 4

Retour sur l'expo photo "Raconte-moi..." à vélo électrique - 09.07.2014

Dimanche dernier, les habitant-e-s de Lancy ont pu découvrir l'exposition de photos "Raconte-moi..."  au cours d'une visite commentée à vélo électrique. Une sortie agréable sous un beau soleil qui a permis à certains habitant-e-s d'essayer un vélo électrique, mis gratuitement à disposition par la Ville de Lancy.

balade culturelle  balade culturelle

balade culturelle

Ateliers-conférences sur le thème "Aînés et mobilité" - 07.05.2014


L’association VIVA et l’agenda 21 de la Ville de Lancy proposent aux aînés lancéens 3 ateliers interactifs:

Mobilité piétonne : marcher sans limite d’âge

Jeudi 15 mai à 10h30, au Grand-Lancy
Lundi 19 mai à 10h30, au Petit-Lancy
Intervenante : Mme Leuba, association Mobilité piétonne

Mobilité et transports en commun: bien utiliser le réseau et les distributeurs des TPG

„Lundi 16 juin à 10h30, au Grand-Lancy
„Jeudi 19 juin à 10h30, au Petit-Lancy
Intervenant : M. Mari, Transports publics genevois

Mobilité et sécurité: se déplacer en limitant les risques de vol et d’agression

„Mercredi 17 septembre à 14h00, au Grand-Lancy
„Mercredi 24 septembre à 14h00, au Petit-Lancy
Intervenants : Brigade d’éducation et de prévention, Police cantonale genevoise

Inscriptions et informations
Inscriptions obligatoires et limitées, au plus tard une semaine avant l’atelier
Association VIVA | 022 792 51 43 | association.viva@gmail.com ou
Agenda 21 de la Ville de Lancy | 022 706 15 14 | e.brichart@lancy.ch

„Ateliers gratuits se déroulant à l’intérieur, pas de tenue particulière nécessaire
Durée : 1h30, soupe ou goûter offert après chaque atelier
Ateliers au Petit-Lancy : association VIVA, route de Chancy (côté Jura, après Caritas, sur la droite avant la salle communale). Arrêt TPG « Petit-Lancy » (tram 14, bus 21, K ou L)
Ateliers au Grand-Lancy : arcade Lancy d’Autrefois, ch. des Semailles 2. Arrêt TPG « Grand-Lancy » (tram 15, bus 22 ou 23)

Sécurité: des cours de vélo gratuits pour les enfants de la commune - 09.07.2014

PRO VELO Genève - l’Association pour les intérêts des cyclistes - propose une série de cours de conduite cycliste dans différentes communes genevoises et s’arrêteront à Lancy à la rentrée 2014.

cours vélo

Ces cours, destinés aux enfants dès 6 ans, ont pour but de transmettre les connaissances de base dans le maniement du vélo, telles que comment freiner, suivre une trajectoire rectiligne ou encore obliquer avec assurance. Les enfants dès 7 ans, pourront eux s’essayer à des exercices en situation, dans des rues peu fréquentées afin de se familiariser avec les règles de la circulation et acquérir quelques bons réflexes comme les distances de sécurité ou encore les signes de main.

Cette initiative, menée en collaboration avec les associations des parents d’élèves En Sauvy-Palettes-Bachet et Moca, s’inscrit parfaitement dans la politique de mobilité douce de la Ville de Lancy et plus largement dans ses actions de développement durable.

Le prochain cours aura lieu le 6 septembre 2014 entre 9h et 12h à l’école du Petit-Lancy, et sera combiné avec une bourse aux vélos entre 10h et 15h. Un cours supplémentaire aura lieu le 13 septembre 2014, entre 14h et 17h, à l'école du Bachet.

Les inscriptions sont ouvertes sur le site www.coursvelo.ch et par téléphone au 077 482 78 45. Les cours sont gratuits pour les habitant-e-s de la Ville de Lancy et les membres PRO VELO. Pour tous les autres, des tarifs avantageux sont proposés : CHF 30.- par famille de deux personnes (un adulte et un enfant) et CHF 40.- par famille dès trois personnes.

A noter que les enfants doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte et se présenter avec leurs propres vélos. Et si vous ne disposez pas de casques, pensez à en louer lors de votre inscription.

Pour en savoir plus :
www.pro-velo.ch et www.coursvelo.ch